Performance

Dormir avec Thomas

 
En solitude, quel chemin emprunter pour arriver au sommeil ?
Quel dialogue s’installe avec soi ? Soi – seul – face à ses multiples ?
Quels fantômes rencontrer sur cette route ? Par qui, par quoi être visité ?
De quoi le lit est-il la scène ?
 
Et si Thomas s’endort…
 

• 

Performance Thomas Laroppe
Complices Marie Luc Mâlet, Jérôme Buisson, Biño Sauitzvy, Lika Guillemot, Vincent Brédif
Où ? Le Générateur (Gentilly)

Les Mais

 
« […] Si cette performance a le visage d’un théâtre de la cruauté, c’est que s’y dessinent les contours d’une vérité convulsive, qui est que « toute révolte est lieu d’incarnation ». Dans sa révolte aux parfums rimbaldiens, le jeune inconnu tente de prendre certitude de son existence et c’est sans doute pourquoi il y met tant d’acharnement. […] » Jérôme Buisson
 

Complices Fred Muñoz, Marion Abeille, Jérôme Buisson
Où ? Le Générateur (Gentilly)

BASALT

BaSaLT : quatre initiales re-liées par deux « a », lettre issue de « aleph » qui, dans de nombreuses cultures, signifie l’élan premier, le commencement de toute chose, ce qui est nouveau.
Basalte : roches effusives sorties des profondeurs de la terre qui n’ont pas eu le temps de mûrir, de dépenser toute leur potentialité ; elles sont demeurées en suspens, se sont gelées dans leur jeunesse. Leur dynamique profonde n’a pas été consommée, été mise en réserve.

 

Performance Thomas Laroppe & Biño Sauitzvy
Où ? Le Générateur (Gentilly)

Proposition sans titre avec deux corps, deux cœurs, un mur et un sol 

 
En équilibre, en dépendance et interdépendance, en pression et compression, des images se posent, tiennent, résistent, durent puis se transforment. Les murs blancs et le sol seront surface transformée où s’imprime l’expérience, faisant de la trace une narration.
 
Performance de 20 minutes, où se succèdent 4 figures qui engagent, contraignent, mobilisent en simultané 6 protagonistes : 2 corps (les performeurs, Biño et Thomas), 2 cœurs – physiques et symboliques –, le mur et le sol. 
  
• 

Où ? Galerie Vincenz Sala, Still Moving - Festival de Performance

 LOVE-MOI

 

Sortir de l’ombre, se rendre visible, être en pleine lumière, s’offrir, et tenter de provoquer le regard désirant, aimant, comme si lui seul peut-être pouvait voir ce qui reste caché.
 
Une tentative de mise à nu de Thomas Laroppe chorégraphiée par Biño Sauitzvy.
 

Complices sonores Knife, Elvis Presley & John Travolta
Où ? Le Générateur (Gentilly)
dans le cadre du Bal rêvé d’Alberto Sorbelli

C.O.L.O.

 
C.O.L.O. est une suite évolutive de quatre figures de portés, de durées équivalentes, soumises à deux contraintes : tenir debout et soutenir l’autre.
 
Inspirée des trois concepts de Deleuze sur la construction/fabrication d’un monument : la vibration ou la sensation simple et nerveuse, l’étreinte et le retrait.
C.O.L.O. donne à voir une image/mouvement et une image/temps à la fois en construction et en décomposition.
 

Conception Biño Sauitzvy
Complices Cyrielle Desserrey, Lika Guillemot, Jérôme Buisson
Où ? Paris, Saint-Denis, Varsovie